Robert et son ami imaginaire 3- Qui veut la peau de Bobi ? Partit 1

 

Robert et son ami imaginaire 3-

Qui veut la peau de Bobi ? Partit 1

 

C’est madame Choufmatof, la prof de maths. Elle fixe Robert un moment, sans même dire bonjour, puis finit par dire :

- N’oubliez pas la punition pour demain, Robert ! Et de réviser pour le contrôle, car il risque d’être bien compliqué.

Mme Choufmatof est vraiment dure, se dit Robert. Il avance dans la cour du collège, mais les lanières du sac de Robert sont mal attachées, et le sac s’ouvre. Bobi tombe du sac par terre, en plein milieu de la cour. C’est totalement fichu, tout le monde a vu ça et ouvre de grands yeux étonnés.

Alors, tous les élèves dégainent leur téléphone pour mettre Bobi sur les réseaux sociaux. Robert a été ensuite convoqué dans le bureau du directeur, qui lui aussi est impressionné.

  • Je ne sais pas si on doit classer ça dans animal de compagnie, ou créature de laboratoire…. Dit le directeur

Bobi, devient tout rouge tel une tomate, et répond :

  • Je vois où vous voulez en venir, dit Bobi énervé.

Il continue, dans un grand discours :

  • Je ne veux pas être tenu en laisse en dehors de l’école, ou dans un laboratoire, je veux être comme les autres enfants. Je veux aller a l’école, jouer dans la cour, faire la grasse mâtiner le weekend, me faire des amis, et être sur les réseaux sociaux !

Le directeur essaie de calmer l’ambiance et annonce :

  • J’usqu’a décision officiel, tu intégreras notre école dans la classe de Robert.

Bobi est content.

  • J’ai âte d’avoir une carte d’identité, et une de bibliothèque aussi, dit-il.

Robert, lui, a un peu plus peur.

  • Il faut attendre la « décision officielle ».

Robert monte les escaliers, Bobi, lui, vole et est déjà arrivé devant la salle de classe ; il est impatient. En classe, tout le monde admire Bobi, même le prof a du mal à se concentrer sur son cours.

À la fin du cours, des élèves viennent demander à Bobi un autographe et de prendre une photo avec lui.

  • Maintenant que je suis réel, je me sens… vivant.

Evidement, c’est logique mais bon… continuons l’histoire. Robert conduit Bobi au prof de science, comme prévue.

La salle de science est ouverte.

  • Bonjour Robert, entre. que veux-tu ?

Quand il voit Bobi, il en lâche son tube à essaie.

Robert raconte alors toute l’histoire, comment Bobi est devenue vivant du jour au lendemain et la décision du directeur.

  • Je n’en crois pas mes yeux. Cette découverte chamboule toute la logique scientifique. C’est incroyable, s’exprime le professeur de science.

Il sert la main de Bobi tout en l’admirant. Plus tard, à la cantine, Bobi mange un vrai repas, et se régale. À la récréation, Bobi n’ose pas trop aller jouer avec les autres, il reste assis sur un banc, alors Robert viens s’assoir à côté de lui.

À la sortie, Robert et Bobi évitent le plus possible la bande à David, mais ils tombent né à né avec un homme en imperméable noir et aux lunettes de soleil.

Ce gars, leur fout la trouille. Ils s’enfuient en courant mais le mystérieux homme les suit toujours. Heureusement l’homme s’arrête, épuisé. Robert et Bobi se cachent et écoutent les paroles de l’homme qui est au téléphone. 

  • J’ai semé le gamin et la créature X23, on passe au plan B immédiatement.

L’homme écoute ce que dit son correspondent puis dit :

  • On doit se faire discrets, envoyez plusieurs agents dans la ville !

Robert et Bobi n’arrivent pas à comprendre ce qui se passe, que leur veulent ce mec et ces agents… Qui leur veut du mal, et surtout, à qui doivent-ils faire confiance !

A suivre…

merci a tous et a la semaine prochaine pour la suite !

Rémi-barnault blog histoires robert et bobi jeunesse

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire